Lundi 4 janvier 2016

La journée commence par une grosse déception. La sortie en bateau est annulée. Ou plutôt reportée au lendemain. Il pleut, il fait très gris, le skipper nous recommande de ne pas sortir en mer.

La mer à la Table du Diable
La mer à la Table du Diable
Du coup, on prend le petit déjeuner sur la Pointe du Bout, une seconde fois. On épluche nos options avec un café plus potable que celui que l’on se fait chaque matin. On se décide pour la Presqu’île de la Caravelle, avec arrêt technique chez Décathlon. Dans mon panier : un petit sac à dos et un bermuda de bain.
On aura marché plus de 3 heures. On ne sent plus nos pieds, on a mal aux hanches, Cyrille au dos… Bref, pas l’habitude de marcher. On a vu la mangrove, les falaises, et plein de gens qui cherchaient une plage introuvable, dont une famille de marseillais qu’on recroisera pas la suite…

On s’est rafraichit avec une glace au gingembre et 1 litre et demi d’eau au Château Dubuc. Une autre pause avant de rentrer Chez Bébert (du soleil dans vos verres) pour un jus goyave-ananas.

Presqu'île de la Caravelle
Presqu’île de la Caravelle

Author: Rafael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *